Nokia 7+ et Nokia 1 Renders présentent les appareils photo Dual Zeiss, un écran 18: 9 et plus encore

La résurgence de Nokia en 2017 s'est nettement mieux déroulée que certains l'avaient prédit, et une partie au moins du succès de la société peut être attribuée à son dévouement pour la plate-forme Android: Il n'a pas peur de se lancer dans le stock Android. HMD Global, le partenaire manufacturier finlandais de Nokia, a annoncé en octobre dernier le lancement du Nokia 7 avec un système sur puce Snapdragon 630 en Chine. Android Un appareil. Non seulement cela, mais un autre rendu montre des photos du Nokia 1.

Nokia 7+, avec Android One à portée de main pic.twitter.com/r5sbFUxsyx

- Evan Blass (@evleaks) 15 février 2018

La première image révélée par M. Blass montre le Nokia 7+ dans un châssis de couleur crème avec des touches d’orange. Les spécifications de l'appareil n'ont pas encore été révélées, mais nous pouvons voir que, contrairement au Nokia 7 d'origine, les coins de l'écran sont arrondis et que l'arrière du téléphone est doté d'un double module d'appareil photo Zeiss avec un lecteur d'empreintes digitales intégré juste en dessous. .

On pense que le Nokia 7+ dispose d'un système sur puce Qualcomm Snapdragon 660, d'un écran 18: 9 et de 4 Go de RAM couplés à 64 Go de stockage. Il s'agirait du premier appareil Android One du portefeuille de produits de HMD Global . Android One, une plate-forme de référence pour les constructeurs OEM, vise à garantir que les téléphones abordables reçoivent les mises à jour les plus récentes d'Android, des applications hautement optimisées et des correctifs de sécurité réguliers.

Bonus pic.twitter.com/xHYkOdbuwR

- Evan Blass (@evleaks) 15 février 2018

Une deuxième presse rend, encore une fois divulguée par M. Blass, montre le même périphérique mais dans un jeu de couleurs différent. Au lieu du châssis de couleur crème, celui-ci est de couleur marron avec une couleur orange accentuée.

Nokia 1 pic.twitter.com/LF9f25HByo

- Evan Blass (@evleaks) 14 février 2018

Enfin, le Nokia 1, qui fonctionnerait sous Android Go, est une version allégée d’Android 8.1 Oreo destinée aux téléphones de moins de 1 Go de RAM. Encore une fois, nous n’avons pas de spécifications matérielles, mais c’est probablement un smartphone très bas de gamme pour un prix très abordable.

Il est intéressant de voir que Nokia participe au programme Android One, son logiciel fonctionnant déjà sous Android. Son implication dans les mises à jour rapides a déjà été démontrée. Dans le passé, Google avait battu très fort en proposant des correctifs de sécurité Android par liaison radio pour ses appareils. Il permet même aux utilisateurs de tester les premières versions des mises à jour afin d’éliminer les bogues à l’avance.

Néanmoins, il est encourageant de constater que Nokia et HMD Global n'abandonnent pas Android prochainement. Espérons que nous en apprendrons davantage sur les téléphones au Mobile World Congress 2018 à Barcelone, en Espagne, qui débutera fin février.