LG G Flex 2 incurvé, processeur Snapdragon 810 soumis aux fuites

Tôt ce matin, les détails du communiqué de presse du LG G Flex 2 et certaines photos promotionnelles ont été divulgués en ligne. Le dispositif devait être officiellement annoncé lors de la prochaine CES 2015, à compter du 6 janvier.

La nouvelle itération de la gamme incurvée G Flex présente le Snapdragon 810, l'incursion de Qualcomm dans des chipsets de traitement 64 bits prêts à l'emploi, dotés de l'architecture big.LITTLE qui regroupe deux ensembles de nœuds quad-core de A57 pour les opérations intensives et A53. pour les tâches d'éclairage à économie d'énergie. Le 810 devait initialement sortir avec le Galaxy Note 4 S-LTE, mais il s’est avéré être une fausse fuite d’informations et une spéculation non fondée. Les récentes fuites du HTC HIMA laissent penser qu'il pourrait également être l'un des premiers appareils à intégrer le nouveau chipset Qualcomm.

La version G Flex de LG comportera cette fois un écran Full HD, qui suit la tendance du puissant G Flex avec une résolution inférieure à la norme malgré la puissance hors pair. Il offrira également une mémoire allant de la faible quantité impressionnante de 2 Go à la mémoire RAM DDR4 de 3 Go maintenant établie, au cours de l’année où les téléphones devraient atteindre 4 Go grâce au chipset utilisé par le G Flex 2. Il comprendra également un appareil photo 13 mp et une grosse batterie 3000mAh. La cerise sur le gâteau est Android 5.0 Lollipop.

Le G Flex 2 présente également les capacités d'auto-réparation de son prédécesseur, ce qui lui permet de réparer les éraflures superficielles qu'il a subies au dos après un certain laps de temps. Bien que cette technologie ne résolve pas les rayures longues ou profondes, elle s'est avérée efficace dans une certaine mesure, même si étonnamment aucun périphérique en 2014 n'a adopté la technologie.

Le G Flex incurvé original sorti en 2013 a rencontré beaucoup de scepticisme, étant donné qu'il s'agissait d'une nouvelle catégorie que beaucoup de critiques considéraient comme un gadget. Le téléphone avait une résolution d'écran inférieure à la moyenne pour un produit phare, à 720p au lieu du système Full HD habituel. C'était l'un des pionniers qui a adopté l'excellent processeur Snapdragon 800 qui a alimenté le meilleur de 2013, mais il est sorti avec Android 4.2.2 à une époque où Kit-Kat 4.4 était déjà à l'état sauvage. En conséquence, l'appareil semblait aller et venir sans plus de gloire ni de reconnaissance.

Nous en apprendrons davantage sur le G Flex 2 au CES et en rendrons compte à partir de demain.