Le Samsung Galaxy S III et le Galaxy Note II pourraient succéder au légendaire HTC HD2

Les sites Web axés sur la technologie ont tendance à se concentrer uniquement sur les derniers smartphones (et nous y compris), mais un grand nombre d'utilisateurs choisissent de ne pas mettre à niveau leurs appareils pour une raison ou une autre. Peut-être pour des raisons financières, il y a des centaines de milliers d'utilisateurs qui s'en tiennent à des appareils plus anciens. Des ROM personnalisées telles que CyanogenMod, aujourd'hui disparu, ont gardé en vie les anciens smartphones, mais il arrive un moment où même le support non officiel doit prendre fin, du moins pour la plupart des appareils. Le légendaire HTC HD2 a été lancé en 2009 avec Windows Mobile 6.5 à une époque où Android 2.1 Eclair était la dernière version d'Android, mais l'appareil a reçu des ports de toutes les versions d'Android jusqu'à Android 7.0 Nougat (sans oublier plusieurs autres systèmes d'exploitation. ) Maintenant, il semble que la lampe de poche du HD2 soit transmise au Samsung Galaxy S III et au Samsung Galaxy Note II.


Legends Never Die: comment vivent les Samsung Galaxy S III et Galaxy Note II

Le Samsung Galaxy S II et le Samsung Galaxy Note ont été les derniers produits phares de Samsung Galaxy à présenter le design rectangulaire de l'entreprise. Débutant avec le Samsung Galaxy S III à la mi-2012 et plus tard, le Samsung Galaxy Note II à la fin de 2012, Samsung a revu le langage de conception des smartphones pour intégrer ses bords incurvés désormais emblématiques. Des traces du design original du Samsung Galaxy S III sont présentes dans tous les appareils Samsung Galaxy S commercialisés depuis 2013, et ce n’est qu’à partir du Samsung Galaxy S8 que Samsung changera radicalement le langage du design.

De gauche à droite: Samsung Galaxy S III, Galaxy S4, Galaxy S5, Galaxy S6 et Galaxy S7. Les appareils ne sont pas à l'échelle.

Les deux appareils ont été lancés avec Android 4.0 Ice Cream Sandwich, les mises à jour officielles s’étendant jusqu’à Android 4.3 Jellybean pour l’international Galaxy S III et Android 4.4 KitKat pour le LTE Galaxy S III et le Galaxy Note II. Grâce à CyanogenMod (et maintenant à LineageOS), les appareils ont un chemin de mise à niveau non officiel vers Android 7.1 Nougat. Comparés aux spécifications ridicules de certains smartphones Android modernes (8 Go de RAM sur les OnePlus 5T et Razer Phone contre 1/2 Go de RAM sur les systèmes internationaux Galaxy S III et Galaxy Note II, respectivement), il ne semble pas que ces deux appareils devraient être en mesure d'exécuter des versions plus modernes d'Android.

Et pourtant, ils le font. Ils ne sont pas seulement capables de démarrer Android 7.1 Nougat, mais ils l’utilisent si bien que l’international Samsung Galaxy S III est le deuxième appareil sous LineageOS le plus populaire, selon la page des statistiques officielles du ROM.

Statistiques d'installation actives de LineageOS à compter du 3 avril. L’usage international du Samsung Galaxy S III n’est dépassé que par le tout aussi légendaire OnePlus One.

Alors que les dernières versions de logiciels Android et de systèmes sur puces ont réduit la popularité des ROM personnalisées sur les smartphones phares, ces appareils plus anciens (et certains appareils à budget plus bas comme le Xiaomi Redmi Note 4) sont conservés en vie par des ROM personnalisées. À moins d’une défaillance matérielle, bon nombre de ces appareils risquent encore d’être utilisés pendant des années car, pour leurs propriétaires, ils fonctionnent toujours très bien. (Avoir une batterie amovible contribue définitivement à la longévité, aussi.) La seule chose qui pourrait convaincre des dizaines de milliers d'utilisateurs de laisser enfin leur ancien appareil reposer est si la prise en charge non officielle des logiciels cessait dans un avenir prévisible, ce qui est presque une garantie. se produire alors que les mainteneurs d’appareils se déplacent vers des pâturages plus verts.

Cependant, un développement récent a été porté à notre attention, ce qui contribuera à ouvrir la voie à la durée de vie prolongée de ces anciens appareils phares de Samsung Galaxy. D'après Senior Member forkbomb444, le responsable officiel de LineageOS pour le Samsung Galaxy S III, Google Nexus 7 (2013) et le Samsung Galaxy A7 (2017), la version 4.17 du noyau Linux ajoutera la prise en charge du Samsung Galaxy S III et de Samsung. Galaxy Note II .

Le Samsung Galaxy S III et le Galaxy Note II: un appareil rené

La maintenance du noyau est l’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les développeurs cherchant à garder leurs anciens appareils à jour. Avec la sortie du nouveau système d'exploitation Android, les développeurs devront peut-être apporter de nombreuses modifications pour s'assurer que les HAL existantes fonctionnent avec le dernier framework Android. Le problème est que, sans le soutien officiel du fabricant, il peut être cauchemardesque de maintenir à jour des éléments tels que les pilotes de radio et de graphiques. (Le projet Treble est censé faciliter ce processus en permettant la mise à jour du framework Android sans nécessiter de modification des HAL existantes, mais cette réarchitecture majeure n’est arrivée que lors de la sortie d’Android 8.0 Oreo, cinq ans après la sortie de Galaxy. S III.)

Pourtant, il n’est pas impossible de conserver les dernières versions d’Android si vous avez le savoir-faire et si vous êtes prêt à investir du sang, de la sueur et des larmes dans l’initiative. Il est également utile que les autres relancent l’effort. Dans ce cas, les tests de Tizen 3.0 par Samsung sur le Galaxy S III ont aidé l'Exynos 4 Quad à être mieux adapté au noyau Linux. forkbomb444 déclare que ses travaux sur l'audio et certains matériels spécifiques à Galaxy Note II (écran tactile, écran et autres composants) sont en cours d'aménagement en amont du noyau Linux principal, ce qui signifie que les deux périphériques «pourront démarrer les noyaux publiés par Google / kernel.org sans modification, ce qui facilite beaucoup la tâche de suivre les nouvelles versions d'AOSP », selon forkbomb444. (forkbomb444 attribue également à Replicant le reverse engineering de RIL, ce qui facilite la prise en charge des versions les plus récentes du noyau Linux sans utiliser une tonne de hacks.)

Les 4 variantes Exynos du Galaxy S III / Galaxy Note II (i9300, i9305, n7100, t0lte) peuvent démarrer un seul ensemble de logiciels avec kexec. Avec quelques modifications, forkbomb444 indique que toute distribution GNU / Linux normale peut être installée sur le périphérique. Désormais, il n’ya aucun avantage particulier à pouvoir installer une distribution GNU / Linux sur votre périphérique. Pourtant, dans l'esprit du HTC HD2, il ne s'agit pas de lancer le logiciel, mais de prouver que c'est possible.

Démonstration d'une caméra en fonctionnement sur le Galaxy S III avec les modifications apportées en amont au noyau Linux

forkbomb444 dit qu'il travaille toujours sur la soumission en amont du pilote de voyant de notification et que la version 4.18 du noyau Linux devrait prendre en charge ce support ainsi que les clés de menu et de retour du matériel. Il estime que les modifications qu’il a déjà soumises devraient atterrir dans l’arborescence source du noyau Linux la semaine prochaine. Pour ce qui est de faire fonctionner Android Oreo sur les appareils, cela reste un travail en cours . Android Oreo pourrait même mieux fonctionner sur les appareils qu'Android Nougat grâce aux optimisations d'Android Go.

En résumé, la prise en charge officielle de presque tous les composants matériels critiques du noyau Linux ouvrira la voie aux futures versions d'Android, ainsi qu'à d'autres systèmes d'exploitation basés sur le noyau Linux, qui seront portées sur les périphériques. Le HTC HD2 est une légende dans la communauté en raison de son immortalité. Peut-être que l'international Samsung Galaxy S III et le Samsung Galaxy Note II pourraient rejoindre le panthéon des dieux des smartphones Android.