Huawei aurait découvert Aurora, une fourche pour Sailfish OS, comme alternative à Android

Il y a eu beaucoup de bruit autour de Huawei ces dernières semaines. Comme vous l'avez peut-être entendu, du fait que les États-Unis ont ajouté Huawei à sa liste d'entités, de nombreuses entreprises ont dû annuler leurs relations commerciales avec Huawei. Cela a eu pour conséquence que Google a retiré la licence Android de Huawei, ARM a suspendu son soutien et que d'autres partenaires ont renoncé à des accords avec la société. En réponse, Huawei a accéléré le développement de son système d'exploitation mobile interne et poursuit également d'autres options au cas où les États-Unis et la Chine ne parviendraient pas à un accord.

Plutôt que de développer son propre système d’exploitation à partir de zéro, Huawei pourrait s’interroger sur la possibilité de travailler avec un système d’exploitation mobile existant. Bien sûr, il n’ya pas beaucoup d’options, mais la publication russe The Bell rapporte que Huawei explore Aurora OS comme une alternative à Android. La publication cite deux sources selon lesquelles le dirigeant de Huawei, Guo Ping, aurait discuté de l'utilisation d'Aurora OS avec Konstantin Noskov, ministre du Développement numérique, des Communications et des Médias de masse de la Fédération de Russie. Huawei et Rostelecom, un fournisseur de services numériques géré par l'État, ont refusé de commenter The Bell. La cloche est une publication russe relativement récente, mais elle a été fondée et exploitée par la célèbre journaliste russe Yelizaveta Osetinskaya, ce qui confère une certaine crédibilité à ce rapport.

Aurora OS est un système d'exploitation mobile de fabrication russe basé sur la distribution Linux open-source Sailfish OS développée par la société finlandaise Jolla. Sailfish n'est pas le système d'exploitation mobile le plus populaire du marché. en fait, cela n'apparaît pas sur le radar d'Android par rapport à iOS. Cependant, l'accent mis sur la confidentialité et la sécurité a séduit de nombreux utilisateurs.

Selon The Bell, Huawei teste déjà Aurora sur quelques-uns de ses appareils. Passer à un système d'exploitation autre que Android serait risqué, compte tenu de l'importance du support des applications pour le consommateur moyen. C'est pourquoi nous voyons Huawei contacter les développeurs d'applications pour publier sur son app store AppGallery, et pourquoi la société explore Aptoide en tant qu'alternative au Play Store. Abandonner complètement Android est probablement un dernier recours pour la société.


Source: La cloche