Galaxy Nexus a une nouvelle vie avec les pilotes GPU mis à jour

Il y a près d'un an, lorsque Google a révélé que le Samsung Galaxy Nexus ne pourrait pas profiter d'Android 4.4 KitKat en qualité officielle, nombre d'entre eux ont été mécontents. Cet appareil, qui possède encore un coup de poing relativement décent dans le service des spécifications matérielles, était plus que capable de gérer le dernier micrologiciel. En fait, au moment de la sortie de KitKat, la société avait affirmé que l'optimisation accrue et la réduction de la configuration matérielle requise dans Android 4.4 contribueraient à limiter la fragmentation de la plate-forme.

Alors que beaucoup étaient mécontents de Google, d'autres ont vite compris que la raison la plus probable pour laquelle le bien-aimé GNex manquerait à l'appel était l'absence de pilotes de chipset suite à la sortie de TI du marché des systèmes sur puce mobiles. Cependant, nous avons depuis lors vu de nombreux ports KitKat de rechange pour le périphérique, certains étant même considérés comme presque parfaits et parfaitement stables pour une utilisation quotidienne.

Alors que nous sommes à la veille d’une toute nouvelle version d’Android, une autre avancée majeure a permis de prolonger la durée de vie du Galaxy Nexus. En juillet, le membre senior Ziyan a mis à jour son noyau Galaxy Nexus afin de permettre l’utilisation de pilotes plus récents. Désormais, le membre senior MWisBest a pris le relais en mettant à jour les pilotes des noyaux Ducati à faible puissance du SoC, impliqués dans le décodage et le codage vidéo, ainsi que dans la communication avec les caméras. Grâce à cela, le Galaxy Nexus non seulement gagne une version KitKat encore plus fonctionnelle, mais se prépare également pour la sortie d'Android L dans les prochains mois.

Si vous souhaitez charger la ROM sur votre propre Galaxy Nexus ou si vous êtes un développeur qui souhaite développer le travail décrit ci-dessus, passez au fil approprié ci-dessous:

  • ForkMyLife pour le Galaxy Nexus GSM «maguro»
  • ForkMyLife pour le «toro» Verizon Galaxy Nexus